mars 16

Sexe et jeu de rôle : pimenter nos parties

illustration sexe et jeu de rôle

Rapide article qui parle de sexe et jeu de rôle. Comment introduire au cours de nos parties des relations sexuelles ? Comment les intégrer à l’intrigue?

Sexe et jeu de rôle ingame ou IRL

Dans cet article je vais parler de sexe et jeu de rôle mais de ce qui se passe dans le contenu fonctionnel malléable qui découle de la partie . Bien que des relations sexuelles peuvent survenir autour de la table, ce n’est pas le sujet ici. En effet le jeu de rôle est avant toute une activité ludique donc faut bien comprendre que « pecho » ses partenaires de jeu, ce n’est clairement pas le but.

Néanmoins les relations sexuelles peuvent être un formidable ajout (ou pas) dans le cadre de nos parties alors c’est parti !

Et la tendresse bordel ?

Cet article parle exclusivement de relations sexuelles. Si vous voulez parler d’amour dans vos parties, c’est bien aussi. J’avais commis un article sur ce sujet il y a quelque temps, vous pouvez le trouvez ci dessous :

L’amour virtuel

Sexe et jeu de rôle, attention aux âmes sensibles

Avant quelques conseils et astuces perso pour mettre en place le sexe dans vos parties, je tiens à préciser que

  1. Je ne suis pas un expert, si vous voulez voir discuter des gens plus compétents je vous conseille cette vidéo : Les rôlistes se mettent à table : sexualité et jeu de rôle
  2. Le sujet tournant autour de l’intime on ne peut pas jouer avec dans nos parties sans prendre quelques précautions dont certains exemples vont suivre

Lignes et voiles

Il s’agit d’un concept que j’ai pu lire dans le jeu Breaking The Ice d’Emilie Care Boss.

Les lignes sont les limites claires et que l’on ne peut pas franchir au cours de la partie. Ces dernières sont choisies par consensus au début de la partie et ne changent normalement pas par la suite. Le maître de jeu peut également décider de limites lors de l’élaboration de son scénario. Par exemple je sais que le sujet du viol ne sera jamais évoqué lorsque je fais jouer.

Les voiles, comme leur nom l’indique, sont des voiles pudiques que l’on jette sur certaines situations fictionnelles afin de limiter le potentiel malaise autour de la table. Pareil, dans le contrat social explicite ou implicite, on définit ce qu’on va voiler ou pas . On peut par exemple décider que les relations sexuelles ont bien lieu dans la fiction mais que celle ci seront éclipsées au lieu d’être jouées en roleplay.

Postures safe

Je ne me rappelle hélas plus où j’ai lu ces techniques mais je vous les redonne ici. Il s’agit de deux postures qu’on peut avoir autour de la table.

Personne ne sera blessé

On ne produit rien dans la fiction qui soit de nature à mettre mal à l’aise les participants. On fait très attention à ce que personne ne puisse être mis dans une situation délicate

Je ne vous abandonnerai pas

La fiction suit son cours normalement mais au moindre sentiment de malaise d’un participant, on stoppe la fiction en cours et on en parle. Le but c’est de ne pas laisser la personne dans son malaise. On peut par exemple utiliser une « carte X » à brandir pour stopper le cours de la partie. Cette posture peut être très efficace si on souhaite parler de thèmes difficiles (même au delà de la sexualité) mais sans risque.

Sexe et jeu de rôle, mais pourquoi faire ?

Question qu’on peut légitimement se poser, pourquoi mettre du sexe dans vos parties de jeu de rôle ? Pourquoi écrire un article sur le sujet?

Part importante de certains univers de jeu

Au delà du côté vendeur et putaclic sur mon blog, certains jeux font une emphase importante sur le sexe. Ci dessous une liste non exhaustive

  • In Nomine Satanis : un des supérieurs possibles des joueurs est le prince démon du sexe, ça ne s’invente pas
  • Vampire de mascarade à requiem deuxième édition : Bien que ça soit pas le centre du jeu, la sexualité est assez présente car connexe au thème du vampire. Suffit de voir certaines illustrations évocatrices ou le fait que le fait de se nourrir provoque une certaine jouissance à notre victime
  • Bloodlust édition métal : livre déconseillé aux moins de 18 ans + illustration d’une orgie sexuelle sans aucune équivoque possible

Bref , on l’a compris le sexe fait de toute façon partie de l’univers

Moteur d’intrigue, enjeux possibles dans la fiction

Le sexe peut servir de décor (HBO style)

Il peut également servir à l’intrigue de la fiction. Quelques exemples :

  • Une intrigue de vampire la mascarade basée sur deux membres de sectes rivales qui sont amants
  • Un scénario amateur de Magna Veritas intitulé PlayAnge et disponible sur la scénariothèque part du principe qu’un ange a posé nu dans Playboy et a brisé le voile.
  • On peut facilement imaginer des sacrifices de vierge ou des orgies malsaines chez des cultistes
  • Une des enquêtes de mes joueurs dans Dark Heresy s’est passé entre autre dans une boite échangiste version 40ième millénaire
  • Jack l’eventreur tuait surtout des travailleuses du sexe

Enfin, le sexe peut servir comme enjeu ou moyen de résoudre des enjeux de la fiction. Notre personnage peut se servir du sexe pour manipuler, tromper , voler un personne non joueur par exemple.

Avoir des relations sexuelles peut être une des aspirations / motivations de notre personnage

L’orientation sexuelle peut (ou pas, ce n’est clairement pas une obligation) faire parti de ce qui définit notre personnage

Bref, y a de multiples raisons et moyens de mettre en scène le sexe dans nos parties alors ne vous en privez pas ! (Avec modération quand même). Je serais curieux d’avoir vos avis et retours sur le sujet, hâte de lire vos commentaires , ici ou sur les réseaux sociaux

 

 

 

 

Partagez !Share on Facebook167Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Pin on Pinterest0Print this pageShare on Tumblr0Share on Reddit0


Copyright 2016. Tous droits réservés

Ecrit 16/03/2017 par erwik dans la catégorie "Jeux De Rôle

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz