mai 27

Mastodon, le réseau social décentralisé qui pourrait faire rêver

mastodon logo

Petit article rapide pour parler d’un nouveau réseau social qui a pas mal fait parler de lui ces derniers temps avec un retour sur son utilisation depuis plusieurs semaines maintenant

Mastodon en quelques mots

Il s’agit d’un réseau social qui n’est pas sans rappeler tweeter mais avec néanmoins quelques différences notables :

  • Réseau décentralisé : il n’y a pas qu’un seul organisme qui détient mastodon. En effet, n’importe qui peut installer son propre réseau social (qu’on appelle instance). Les instances peuvent être liées entre elles
  • Un message peut être public, non listé (n’apparaît que pour ceux qui nous suivent) ou privé (équivalent d’un message privé)
  • Message limité à 500 caractères au lieu de 140
  • Fil chronologique (contrairement à Facebook ou Twitter ou des algorithmes décident de quoi afficher)

Comment se lancer ?

Le plus simple est de choisir une instance et d’y créer un compte. Ensuite le fonctionnement est très proche de twitter (repost de messages, réponses et hashtag) donc on n’est pas perdu.

Ci dessous les instances auquel je participe :

Imaginstodon : Instance dédiée à l’imaginaire, compte @jeu2role

Mamot: instance de la quadrature du cercle, très générique, compte @erwik

Les limites de mastodon

Avoir un réseau décentralisé / personnel qui communique avec les réseaux sociaux de tout un chacun ça semble génial sur le papier mais en vérité je vois déjà de nombreuses limites avec mastodon

Confiance envers les instances

Même si on devrait pas, la plupart des gens font confiance à facebook, twitter et google pour gérer leurs données personnelles. Qu’en est t’il de faire confiance à la quadrature du cercle ou pire à un parfait inconnu qui a monté sa propre instance? En tant qu’administrateur j’imagine que la personne a la possibilité de récupérer toutes nos informations publiques ou non sur son réseau.

De plus chaque instance a ses propres règles. Du coup, bien qu’elles soient reliées entre elles, on peut manquer tout ou partie des posts d’une autre instance. Par exemple si post autorisé sur son instance mais pas sur la notre

Barrière d’entrée financière et technique

Si sur le papier c’est beau n’importe qui peut installer sa propre instance, dans les faits c’est véritablement pas une sinécure.

Contrairement à de nombreux CMS (gestionnaire de contenu) disponibles sur le marché tels que WordPress (qui motorise ce blog) , installer Mastodon nécessite :

  • Server dedié : les tarifs peu cher des hebergeurs sur du mutualisé (espace partagé d’un server) n’ont pas les ressources nécessaires pour faire tourner une instance de mastodon. On est obligés de partir sur une machine dédiée, plus puissante. Et en fonction du nombre d’utilisateurs, la facture peut monter vite, très vite …
  • Ressources techniques : bien qu’il existe quelques tutoriaux, installer mastodon implique de connaître le système d’exploitation GNU / Linux, Git, Ruby on rails, doker et autres

Bref, vous l’aurez compris ce n’est pas à la portée du premier venu (et c’est véritablement dommage, dans l’absolu que mme michu puisse créer son instance pour parler avec ses petits enfants ça serait chouette)

D’ailleurs à ce propos j’ai une page tipeee pour mon initiative jeux de rôle pour les nuls, si d’aventure je gagnais assez d’argent par mois, je pourrai installer une instance pour parler de jeu de rôle, ça serait pas merveilleux ? Comment on l’appellerait ?

 

 

 

Partagez !Share on Facebook23Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Pin on Pinterest0Print this pageShare on Tumblr0Share on Reddit0


Copyright 2016. Tous droits réservés

Ecrit 27/05/2017 par erwik dans la catégorie "Geekeries

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz